HomeSardegna (Italy)

Renewable Energies in Sardegna

État de l’art de l'énergie renouvelable  en Sardaigne

La Région Sardaigne est engagé dans les politiques de développement durable, protection de l'environnement,  de l'épargne énergétique, l'efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.

Actuellement, l'île n'est pas connecté au réseau de gaz naturel et dépend de l'importation de produits pétroliers:

  • 92% des produits pétroliers;
  • 5% de combustibles solides (biomasse, charbon)
  • 3% énergie renouvelable (26 % hydroélectrique, 22% de la biomasse, le vent de 51,5%, 0,5% solaire)

Néanmoins, la région Sardaigne a un grand potentiel pour le développement des énergies renouvelables, notamment éolienne, solaire et la biomasse.

 

État du système régional de l'énergie en Sardaigne : état de l’art Mai 2011

Arrêté de la Présidence de la Région du 2 août 2006 n.34/13

  • adoption de l'étude pour la définition du Plan Énergétique EnvironnementalRégional de la Sardaigne  (PEARS);
  • adoption du  PEARS
  • procédure d’urgence par les Ministres Régionaux de l'Industrie et de l'Environnement

 

Objectifs du Plan Énergétique Environnemental Régional de la Sardaigne

  • stabilité et sécurité du réseau énergétique régional
  • système de production d'énergie fonctionnel au système productif
  • protection de l'environnement
  • harmonisation des structures des réseaux d'énergie et les systèmes de production d'énergie
  • diversification des sources d'énergie pour assurer un approvisionnement énergétique efficace

 

Actuellement (données 2007) en Sardaigne il y a une capacité énergétique installée de 3.461MW, dont:
Énergies Renouvelables

  • 459 MW hydroélectrique;
  • 383 MW éolienne;
  • 3 MW photovoltaïque
  • 15,8 MW par les déchets et la biomasse
  • 13.000 m2 de panneaux solaires (5.200 Mwhth - 400 Kwh / m2)


Électricité à partir de sources renouvelables en Sardaigne (données 2007 – GWh)

Hydroélectrique 300
Éolienne 590
Photovoltaïque 3
Biomasse 256
Total É.R. 1149
Total électricité 13693
% É.R /électricité. 8,4

 

Les politiques énergétiques en Sardaigne jusqu’au mois de Mai 2011.

  • PEARS – Arrêtés: n° 34/13  et 08/06
  • Critères de identification des domaines de localisation des parcs éoliens et photovoltaïques : Arrêtés n° 28/56- 07/07
  • Lignes Guide de application du dlgs. 387/2003 (directive 2001/77/CE) pour la promotion de l'électricité produite à partir de sources renouvelables;
  • Cofinancements pour l’installation des panneaux photovoltaïques et solaires thermiques dans les bâtiments des  collectivités locales (€ 6,7 M : 509 projets retenus);
  • Action Réduction de la Pollution Lumineuse par les autorités locales, (3 € ML par an 400 projets retenus);
  • Cofinancements  pour installation photovoltaïque : petites et moyennes entreprises et les citoyens, 2007 - 2009 (5 M €);
  • Adhésion à la campagne européenne pour le développement des énergies renouvelables

  

Le système d'organisation dans le domaine de l'énergie durable
Les activités sur le développement durable, l'économie, l'efficacité et le développement des énergies renouvelables sont promus et mis en œuvre par la Présidence de la Région avec les Ministères Régionaux  de la Défense de l'Environnement et de l'Industrie.

Sous la coordination de la Région il y a le suivent réseau

  • Agences Provinciaux de l'énergie (Sassari, Oristano, Sulcis, Cagliari);
  • Un Bureau Énergie et Environnement pour chaque Province où il n’y a pas d’ Agence de l’énergie (Nuoro, Olbia - Tempio, Ogliastra, Medio Campidano) ;
  • Arpas, Ministères Régional de l'Industrie, de la protection de l'environnement et de l’Agriculture :  Protocole d'entente du 4 Juillet 2008

   > Niveau de coordination politique, Conseiller protection de l'environnement

   > Bureau Technique, coordination Service SAVI, ARPA S., LAORE, AGRIS

 

Des hypothèses de croissance réalistes en Sardaigne en 2020 (avant de « Sardaigne CO2 0 »):

Solaire Photovoltaïque

100    MW

12  ktep

Solaire Thérmique

50   MW ( 1,05 ML m2)

36  ktep

Eolien

1.500   MW

262,5  ktep

Biomasses 

50-70  MW

36-59 ktep

Biogas des déchets

10  MW

7 ktep

Biogas agroindustrie

30  MW

21 ktep

Énergie de déchets

25  MW

17,5 ktep

Hydroélectrique

459  MW

30 ktep

Biocarburants

 

50 ktep

Miniéolien

6  MW

1 ktep

Totale

2.230 – 2.230  MW

473 – 496 ktep

(source: Agence de l’énergie de Sassari)

 

Donc le 14,1% de la consommation finale et environ le 14% de la consommation intérieure brute, en termes d'énergie primaire, un chiffre encore loin du 20% des énergies renouvelables en 2020, qui peut s'élèver à 17,6% avec le 20% de réduction de la consommation.

Pour faire face aux contraints et aux obligations Internationaux, Européens et Nationaux, mais surtout pour le développement des Energies Renouvelables, améliorer le mix énergétique et réduire la dépendance des sources fossiles et faire de la Région Sardaigne, une région « verte »,  à récemment lancé le Programme

"Sardegna CO2. 0 " :  Programme  Green Economy  de la Région Sardaigne. La Région veut mettre en place une nouvelle révolution industrielle, durable et renouvelable.

 

  • Conversion des Industries Pétrochimiques
  • Formation des jeunes;
  • Municipalités Durables à  émission zéro;
  • Investissement dans les SER,
  • Intégration avec l'agriculture et le tourisme.

 

Le Programme va terminer en 2020

Objectifs:

  • Produire au moins le 20% de l'énergie à partir d'énergies renouvelables d'ici 2020 ; 
  • Bilan Annuel des Émissions  certifié ;
  • « Smart City: Municipalités de Catégorie Énergétiques de Classe A » ;
  • « Fond de Soutien » au Crédit et au Microcrédit pour les PME ;
  • Réduction des émissions dans le secteur de l'énergie électrique ;
  • Conversion des centrales électriques de l’Huile au Gaz Naturel et/ou aux Biomasses ;
  • Réduction des émissions ;
  • Développer, intégrer et moderniser les infrastructures  énergétiques  pour faire de la Région Sardaigne  la leader au niveau national et international en cogénération diffusée.
  • La réalisation du GALSI  (gazoduc entre l'Algérie et la Sardaigne, qui à partir du 2012 va amener dans notre pays jusqu’à  8 milliards de mètres cubes de méthane par an) est l’occasion de transformer l'ensemble du système énergétique de la Sardaigne, avec la création d'un système de transmission et distribution du gaz qui pourrait conduire à une révolution dans la consommation d’énergie en Sardaigne.
  • Faire de la Région Sardaigne  la leader au niveau national et international en cogénération diffusée.
  • Modernisation et Intégration du réseau électrique au réseau du gaz,
  • La connexion électrique avec l'Afrique. Sardaigne :plate-forme reliant les deux continents.
  • Recherche: lignes de recherche appliquée dans le secteur  de l'énergie durable  pour le développement du nouveau Pole de  « Chimie Verte » de Porto Torres.
  • Passer de un système énergétique industriel à forte intensité d’énergie à une autre à haute valeur ajoutée .
  • Formation: masters pour 60 experts

 

Un exemple de Bonne Pratique : le Pole de  « Chimie Verte » de Porto Torres

Avec la conversion,  l'usine pétrochimique de Porto Torres va devenir la plus grande usine « Chimique Verte » en Europe. Ils sont prévus des Investissements de 1,2 milliards d'euros: 450 millions pour la chimie verte (bioplastiques, biolubrifiants, etc.) et 230 millions d'euros pour produire de l'électricité à partir des biomasses.
Le nouveau Pole va produire, avec l'utilisation des biomasses:

  • Bio-monomères,
  • Bioplastiques,
  • Biolubrifiants,
  • Additifs pour le caoutchouc et les élastomères.


Après la conversion, l'usine de Porto Torres va créer près de 20% des emplois en plus par respect aux niveaux d'emploi actuels en 2016.

  • Formation: masters pour 60 experts dans les disciplines de la réduction des émissions, la chimie verte et l'agriculture  énergétique.

 

Biomasse en Sardaigne
La production de biomasse en Sardaigne est possible grâce à la contribution de :

  • Forêts 
  • Short Rotation Forestry
  • Cultures énergétiques herbacées
  • Oléiculture et Viticulture,
  • Effluents d'élevage

Il est essentiel la construction de nouvelles installations pour la production de l'énergie et des centres de ramassage du matériel dans les zones en proximité de ces installations.
La biomasse forestière: la superficie forestière est de 1.200.000 ha.

Aujourd’hui il y a une production de biomasse de 129.400 tonnes par an et la puissance électrique installée est de 14,71 MWe.

La biomasse des déchets agricoles: produit résiduel 93.600 tonnes par an,  47MWt de puissance thermique.
Il n'y a pas d'installations de production d'énergie à partir des cultures énergétiques.

Biogaz produit à partir des déjections animales: la quantité de déchets générés est de 2.832.871 m3/an, le potentiel de production d'énergie primaire est de 30 ktep par an.

 

Solaire thermique en Sardaigne
En 2007, environ 1500 demandes ont été retenues sur le solaire thermique
En Sardaigne un système, en fonction de la localisation et de l'utilisation, est amorti en 6-7 ans : comme la durée minimale de ces systèmes sont de 15-20 ans, on pense qu’il s’agit d’un bon investissement pour le moyen terme, à l'exclusion de toute réduction ou d'autres formes d'allégements fiscaux pour rendre l'amortissement plus courte.

 

Photovoltaïque en Sardaigne
Le production d'énergie d’une exploitation photovoltaïque par une en Sardaigne peut être évaluée en 1400 kWh / kWp / an.
La capacité installée (2008) était de 5.663,10 kWp, avec 60% des exploitations avec une capacité installée de plus de 50 kWp et 40% moins de 50 kWc. Les exploitations sont réparties principalement dans les provinces de Cagliari et Oristano (sud de la Sardaigne).

 

Solairethermodynamique à concentration en Sardaigne
La principale initiative est le projet "Summer Lab" pour créer un «laboratoire public-privé pour le développement de technologies pour l'énergie solaire thermique à haute température." Il est engagé sur la recherche et le développement pour «démontrer la faisabilité de la production, efficace, propre et concurrentiel de l'électricité par l'énergie solaire , grâce à la gestion thermodynamique à haute température, de l'énergie solaire collectée,  concentrée et stockées ».

  

L'énergie éolienne
La Sardaigne, en particulier le sud et l'ouest, sont les régions où la ressource éolienne est la plus grande par rapport au reste de l'Italie (vitesse moyenne annuel du vent à 75 m de hauteur entre le 7 et le 9 m / s)
La capacité régionale installée au 2007 est de 367,5 MW, mais il est prévu d'installer de nouveaux systèmes pour d'autres 132,5 MW de puissance. Compte tenu des limites pour assurer la sécurité et la stabilité du réseau, conformément à la réglementation émise par le gestionnaire (GRTN) du réseau énergétique, et en tenant compte de l'objectif de atteindre le 22% de la production d'énergie renouvelable à partir des besoins intérieurs, la puissance totale éolienne nécessaire doit atteindre les 550 MW (y compris les centrales existantes et celles déjà approuvées). Ces systèmes, en principe, face aux arrêtés régionaux, doivent être installés dans des sites compromis, de préférence dans les zones industrielles existantes et en tout état de cause, compatible avec les contraintes du Plan régional du paysage.

 

Géothermie
La région est en mesure d'envisager un potentiel d'exploitation des ressources géothermiques très important.

Systèmes géothermiques naturels et artificiels

systèmes artificiels
  disponibilité régionale
Roche sèche et chaude (HDR) 
probable
moyenne et hauteenthalpie
Systèmes volcaniques Offshore    
systèmes naturels    
Systèmes à eau dominante (125-225 °C)
probable  
Puits de mine inondé   sûr enthalpie faible
Aquifères sûr
enthalpie faible
Sols et roches (sondes verticales de 70-150mm) sûr enthalpie faible

 

Le territoire sarde a des fonctions compatibles avec les productions géothermiques évolués telles que celles développées pour l'énergie géothermique à l'eau dominant par les systèmes géothermiques (zone Casteldoria) et ceux pour les systèmes à pierres sèches (Uta, Villasor, Decimoputzu).
Il a également révélé la présence et l'utilisation des ressources concrètes à basse enthalpie dans les puits de mine inondé (Iglesias et Carbonia) ou dans les nappes phréatiques diffusées dans la région, mais présentes dans des domaines dans les plaines ou même simplement dans la couche superficielle du sol et des roches.
Leur utilisation actuellement la plus prometteuse est l'utilisation dans les installations centralisées comme le chauffage urbain, (quartiers entiers avec des zones de moyenne à forte densité de population), mais aussi au complexe tertiaire (universités, hôpitaux, industrie) mais aussi en agriculture (serre horticulture et floriculture).  

 

 

Learn more about Renewable Energies

renewableenergyENERMED offers you the basic, state-of-the-art information about the four (4) basic renewable energy sources: Biomass, Solar Energy, Wind Power and Geothermal Energy.

Read more...

Find ENERMED on Facebook, Twitter and YouTube

socia-enermedENERMED has a facebook page and twiiter profile in order to inform you through social networks. Please visit our pages.

Read more...